juillet 4, 2013

Traduction automatique : le rapport ALPAC

L’événement le plus connu de l’histoire de la traduction automatique est sans aucun doute la publication en novembre 1966 du rapport de la commission ALPAC (Automatic Language Processing Advisory Committee, 1966). Il s’est traduit par l’arrêt du financement substantiel de la recherche sur la TA aux États-Unis pendant une vingtaine d’années. Plus important encore peut-être, ce rapport a envoyé au grand public et au reste de la communauté scientifique un message clair : la traduction automatique était une cause perdue. À ce jour, beaucoup considèrent toujours « l’échec » de la traduction automatique comme un fait incontestable. Le rapport ALPAC a eu un impact indéniable. Continue reading