La taille ? Quelle est l’ampleur du marché des services de traduction ? Quelles sont les langues les plus demandées ? Quelles tendances peut-on identifier dans le secteur de la traduction ? En bref, quelle est la taille du secteur de la traduction ? Nous répondrons à ces questions et à d’autres concernant le secteur de la traduction dans notre section « Connaissances ».

La bonne nouvelle pour les traducteurs qui s’inquiètent que les traducteurs humains soient un jour remplacés par la technologie ? Seule une partie du processus de traduction peut aujourd’hui être automatisée. Malgré des avancées technologiques considérables, la traduction automatique peut être employée pour traduire plus vite ou pour le gisting (traduction informative), mais ne peut être utilisée pour obtenir une publication professionnelle finale. Les traductions ne devraient pas être entièrement réalisées de manière automatique de sitôt. L’augmentation de la demande dans le domaine des services de traduction professionnelle est forte. En prenant l’anglais comme langue source, la demande pour les langues fréquemment traduites telles que le français, l’allemand, l’italien, le portugais et l’espagnol devrait rester à un niveau élevé. La forte demande pour les langues asiatiques les plus largement utilisées telles que le chinois, le japonais et le coréen devrait elle aussi rester soutenue. Les langues arabes et du Moyen-Orient se classeront en troisième position. Au XXIe siècle, les entreprises et les gouvernements doivent communiquer et publier régulièrement (souvent dans plusieurs langues) auprès de clients existants et potentiels, d’entreprises partenaires et même d’employés travaillant dans d’autres pays. Ceci a protégé le secteur de la traduction et l’a transformé en véritable refuge lors des ralentissements économiques.   Malgré de fortes pressions à la baisse du fait de la récession mondiale, la demande a augmenté de manière constante au cours des dernières années. La publication multilingue en ligne a, par exemple, permis à beaucoup de PME d’entrer sur de nouveaux marchés inexploités.

Qu’entend-on par « secteur des services de traduction » ?

Derrière l’expression « services de traduction » se trouve un secteur qui comprend des entreprises qui a) traduisent du matériel écrit et b) offrent des services d’interprétation d’une langue à une autre. (Cela comprend les entreprises qui fournissent des services de langue des signes pour les malentendants.) Les services de traduction fournis habituellement par le secteur comprennent la traduction de documents (traduction de documents sur papier ou numérisés), la traduction de logiciels et la traduction de sites Web (connue dans le secteur comme la « localisation », c.-à-d. la traduction d’informations présentes sur un site Web dans certaines langues afin de les utiliser dans d’autres pays avec un sous-domaine différent (es., fr., jp., ou /es, /fr, /jp), pour l’optimisation du référencement, une présence produit locale, etc. La localisation tient également compte des aspects culturels et linguistiques locaux, des différentes tendances de mots-clés, etc., en utilisant la traduction comme un outil commercial ou marketing).

Croissance du secteur des services de traduction

Il est vrai que le marché de la traduction n’est pas lourdement touché par les récessions. Il s’agit cependant d’un marché très fragmenté, dominé par le secteur militaire. Le top 100 des entreprises possède un poids classé de 4 M $ à 427 M $, selon les études de Common Sense Advisory, un panel d’experts du secteur de la traduction qui estime la taille du secteur à 33,5 milliards de dollars en 2012. Selon un rapport d’IbisWorld, le secteur devrait continuer à croître jusqu’à atteindre 37 milliards de dollars en 2018. Les États-Unis représentent le marché unique le plus important pour les services de traduction. L’Europe prend la seconde position et l’Asie représente la zone de croissance la plus importante. Actuellement, les activités sont générées autant par le gouvernement que par les entreprises privées. Selon le Bureau central de statistique des États-Unis, le secteur de la traduction devrait croître de 42 % entre 2010 et 2020.  La raison la plus importante de cette croissance est la mondialisation. La traduction automatique et les autres logiciels de traduction assistée par ordinateur s’amélioreront dans le futur, produisant ainsi des services de traduction de meilleure qualité et au rendement amélioré. L’amélioration du rendement reposera sur

  1. les traducteurs, ce qui permettra d’obtenir des traductions plus rapides et plus fiables.  Les entreprises utilisant une technologie de traduction automatique efficacement en sortiront grands vainqueurs.
  2. les entreprises, qui paieront dans le futur une somme inférieure pour un travail de traduction équivalent. Il sera possible de publier plus de contenu, au même coût ou à un coût inférieur.

Analyse et tendances du secteur

Il existe une corrélation prouvée entre la présence multilingue sur Internet, les publications en ligne et le chiffre d’affaires. Le secteur de la traduction continue à enregistrer de la croissance, malgré l’instabilité économique que connaît le monde entier depuis 2008. La migration vers l’Europe et les États-Unis crée une demande de services de traduction et d’interprétation. À mesure que les entreprises exportent leurs produits à l’étranger et réalisent des campagnes marketing multilingues depuis leur siège, le besoin en services de traduction connaît un bon en avant. Les clients du secteur continueront d’être sensibles au prix, au service et à la qualité. La mondialisation et l’augmentation de l’immigration maintiendront le niveau de demande pour le secteur à un niveau élevé dans les années à venir, malgré les pressions à la baisse des prix du service. L’avènement des technologies de traduction automatique devrait combler en partie le manque de traducteurs professionnels qualifiés, qui gèrent des quantités croissantes de données.

Rapport du secteur : chapitre de l’analyse SWOT du secteur

IBISWorld à récemment estimé que le secteur est passé de sa phase de croissance à sa phase de maturation. Depuis les années 90, Internet a fourni une plateforme pour la croissance. Beaucoup d’opérateurs du secteur ont développé des outils pour capitaliser sur cet avantage. Selon les estimations, les services de traduction doivent augmenter à un taux annuel de 4,7 % entre 2008 et 2018, par rapport à une croissance mondiale du PIB de 2,1 % pendant la même période. Les opérateurs du secteur doivent affronter une concurrence croissante d’opérateurs et d’entreprises de services à l’étranger, qui disposent de leur propre département interne de traduction.

Traductions techniques

Les services de traduction technique et la traduction de documentation en lien devraient croître en raison des changements de fabrication, des exportations plus importantes et de la disponibilité accrue de plus de dispositifs, des voitures plus sophistiquées aux gadgets électroniques.

Traductions pharmaceutiques et médicales

Les entreprises privées de petite et moyenne envergure atteignent plus facilement les marchés internationaux. Cela engendre une augmentation du besoin en services de traduction, pour apporter les produits et services à de nouveaux clients potentiels. À l’exception des États-Unis, le secteur pharmaceutique et médical connaît une croissance rapide en Amérique latine, au Canada et en Europe. Le marché Asie-Pacifique connaît la croissance la plus rapide, avec un taux de croissance supérieur à 14 %.  Autant de bonnes nouvelles pour le secteur de la traduction et les entreprises de traduction spécialisées dans la traduction médicale.

Traduction automatique

Cependant, un nombre croissant d’outils de traduction informatisée, en particulier les outils en ligne gratuits, semblent menacer de réduire les parts de marché des entreprises de traduction ainsi que des traducteurs indépendants. Pangeanic, en tant qu’entreprise de traduction professionnelle, détient l’unique avantage d’être un leader dans le développement de technologies de traduction automatique conçues pour accélérer le processus de traduction. Nous travaillons avec nos clients pour leur fournir un service de traduction professionnel, le plus adapté possible à leurs besoins uniques. Avec la prolifération d’outils de traduction gratuits tels que Google Traduction, la traduction est devenue omniprésente, mais la traduction et la publication multilingue restent un travail technique. Les utilisateurs fréquents de services de traduction sont conscients que les compétences logiques et de raisonnement que nous sommes capables d’apporter à leurs projets en tant qu’humains ne peuvent être égalées par des programmes informatiques. La traduction automatique joue le rôle de catalyseur et améliore la productivité. Retrouvez ci-dessous une de nos présentations à la conférence Localization World de 2013.

J’étais traducteur, à présent je me dédie à la traduction automatique – TAUS #LocworldLondon 2013 par Manuel Herranz

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *